Jeff Beck : un Roi est Mort, Vive le Roi !

Jeff-Beck-un-Roi-est-Mortn-Vive-le-Roi_-Ouv-ParisBazaar-Borde

Il vient de partir à l’âge de 78 ans. Jeff Beck n’est plus. Un guitariste exceptionnel et innovateur, à la valeur parfois injustement méconnue. Hommage. 

 

Il y a le meilleur footballeur, le meilleur coureur cycliste, le meilleur pâtissier, ou le meilleur tatoueur… Mais il n’y a certainement pas de meilleur musicien. La musique n’est pas, ne peut pas être, et ne sera jamais une compétition.

Il y a de grands musiciens. Manu Katché, Eric Clapton, Marcus Miller, ou encore Trent Reznor en font partie… Eux, heureusement, sont toujours bel et bien là. En revanche, le 10 janvier, Jeff Beck a pris la courte échelle pour aller jouer avec Jimi Hendrix, Joey Jordison, et Dusty Hill (et tant d’autres).

Geoffrey Arnold Beck, de son vrai nom, n’était pas un simple guitariste. Il avait la six cordes vissée au corps. Comme une espèce de greffe naturelle dont il ne pouvait ni n’avait l’envie de se séparer.

Il suffit d’écouter Ice Cream Cakes, Sugar Canes, ou la reprise de l’instrumental I Can’t Give Back The Love I Feel For You sur l’album intitulé simplement Jeff Beck Group, aussi connu comme « l’album orange » et tant décrié injustement lors de sa sortie en 1972, pour se rendre compte que le guitariste anglais savait tout faire et maîtrisait parfaitement toutes les techniques. De la wah wah au vibrato, en passant par la distorsion.

Jeff-Beck-un-Roi-est-Mort_-Vive-le-Roi-_-Yarbirds-ParisBazaar-Borde

Avec lui, la guitare semblait tellement facile. Il avait, évidemment, notamment explosé littéralement au sein des Yardbirds, en 1966 sur l’album sobrement intitulé The Yardbirds, connu aussi sous le nom de Roger The Engineer, avec l’instrumental Jeff’s Boogie, sorte de démonstration du talent de Jeff Beck.

Tout y est : vitesse, puissance, dextérité. On ne peut être qu’impressionné. Même sidération admirative à l’écoute d’autres morceaux, je pense à Lost Woman ou Rack My Mind.

Comme si cela ne suffisait pas, il se transforme en bassiste sur Over, Under, Sideways, Down, et chante sur le blues rock de The Nazz Are Blue où sa guitare est quasiment personnifiée, semble presque parler.  À cette époque, Jimmy Page rejoint le groupe dont Beck se fera virer au bout de 20 mois, notamment à cause de son perfectionnisme extrême et de son tempérament volcanique. 

Du Rock au Hard Rock

On connait ensuite la carrière de ce guitariste hors-normes, qui fait partie du club très fermé des précurseurs du heavy metal, notamment avec l’album Truth, premier album du Jeff Beck Group sorti en 1968, sur lequel Rod Stewart est le chanteur principal.

Trois morceaux, dont la reprise du morceau de Buddy Guy, Let Me Love You, sur lequel un dialogue s’établit entre la guitare et la voix de Stewart, sont crédités Jeffrey Rod, pseudonyme permettant aux deux artistes de toucher quelques royalties.

Cet album est un véritable chef d’œuvre alliant puissance et virtuosité, comme le prouve le très noisy Beck’s Bolero. Le bassiste y est sans doute aussi pour quelque chose, puisque ce n’est autre qu’un certain Ronnie Wood, qui rejoindra les Stones en 1974 en tant que doublure officielle, et néanmoins hyper talentueuse, de Keith Richards. 

Des collaborations dans tous les sens

Un simple papier ne suffit pas pour évoquer la riche carrière de ce passionné de vieilles bagnoles, qui passait son temps libre à les retaper et à se promener avec dans la campagne anglaise.

La question est de savoir avec qui il n’a pas joué. Que ce soit Eric Clapton, son prédécesseur au sein des Yardbirds, Stanley Clarke,  Roger Waters, Kate Bush, Vinnie Colaiuta, Bon Jovi, ou même l’hyper prétentieux Morrissey, à partir des années 80, Jeff Beck est quasiment partout, jouant même avec un super groupe composé d’Eric Clapton, Phil Collins, Donovan et Bob Geldof, principalement pour des concerts de charité.

Il aurait aussi dû jouer avec Guns N’Roses à l’hippodrome de Vincennes en 1992 mais, lors des répétitions, un coup de cymbale trop violent lui causa une surdité temporaire.

Lors de son introduction au Rock And Roll Hall Of Fame en 2009, il joua non seulement avec ses potes Ron Wood, Joe Perry, et Jimmy Page, mais aussi avec Flea, bassiste cinglé des Red Hot Chili Peppers, ainsi qu’avec les membres actuels de Metallica qui, pour l’occasion, avaient aussi rejoué avec leur ancien bassiste, Jason Newsted.

Ses dernières collaborations remontent à juin 2022, avec Patient Number 9, le dernier album d’Ozzy Osbourne sur lequel il apparaît deux fois.

Sa dernière venue à Paris remonte à juillet 2022, à l’Olympia, avec Johnny Depp, juste après la sortie de 18, l’album que les deux artistes ont enregistré ensemble et qui restera comme la dernière œuvre de Jeff Beck.

Un nombre incalculable d’hommages

Depuis le 10 janvier, les plus grands lui ont rendu hommage.

Johnny Depp, évidemment, « dévasté » après la mort de son « frère » .

Jeff Beck-un Roi est Mort, Vive le Roi !-Beck-Depp-ParisBazaar-Borde

Paul Mc Cartney le qualifie de « technicien merveilleux » et d’« homme adorable avec un énorme sens de l’humour », précisant qu’il se souvient des « sublimes moments passés en sa compagnie ».

Alice Cooper précise que Jeff Beck est « le plus grand guitariste qu’il ait jamais entendu » , Brian Setzer explique que « des premiers Stray Cats jusqu’au tout dernier, Jeff était là. Nous avions la même passion des hot rods et du rockabilly… » 

Enfin, Jack White, avec qui il a joué plusieurs fois sur scène, avait « écrit à Jeff Beck pour lui montrer que j’étais au Sam Phillips Studio de Memphis, à l’endroit même où il était 50 ans plus tôt. Il a toujours été étonnamment gentil et plein de bons conseils au fil des années…»

Bien entendu, de nombreux autres artistes ont rendu hommage à ce musicien exceptionnel, emporté par une méningite bactérienne à l’âge de 78 ans.

Avec Jeff Beck, c’est une partie de l’histoire du rock qui vient de s’envoler…

Laurent Borde

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

VOUS AIMEZ ? REJOIGNEZ-NOUS ET ABONNEZ-VOUS !

DÉCOUVREZ MAINTENANT