James Bond : l’Agent Secret fort en Thèmes

James Bond-l'Agent Secret fort en Thèmes-Ouv-ParisBazaar-Borde

À l’arrivée d’un nouveau James Bond, correspond toujours une musique différente, reflet de l’air du temps. Autant de musiques temporelles pour un héros intemporel qui restent gravées dans nos mémoires. Souvenirs choisis.

Le coronavirus a a eu raison de James Bond ! Nous pensions tous que l’agent secret britannique était invincible. Même pas ! Alors que la sortie du 25ème volet des aventures du héros de Ian Fleming était prévue le 8 avril, la voilà repoussée à novembre pour cause de virus !

La chanson principale a tout de même été dévoilée. Interprétée par Billie Eilish, dont l’univers est d’oridinaire plus «sautillant», pour ne pas dire dance, No Time To Die est un classique du genre. Les arrangements magistraux dirgés par le compositeur Hans Zimmer, une voix à la fois élégante et douce, et le petit gimmick de guitare reconnaissable entre tous à la fin, interprété par Johnny Marr. Celui-là même qui officiait chez les Smiths ou avec The The, et qui s’est mis à son compte depuis 2013.

James Bond-l'Agent Secret fort en Thèmes-Ouv2-ParisBazaar-Borde

Même si on ne connaît encore rien du  film, hormis la bande-annonce que l’on peut d’ores et déjà voir partout, ce morceau est une vraie réussite. Il reste dans la lignée de toutes les nombreuses autres qui l’ont précédé.

Une des plus réussies est peut-être celle de Chris Cornell. En 2006, l’ex-chanteur de Soundgarden, fan de James Bond, mais surtout de Sean Connery, compose et interprète You Know My Name, B.O de Casino Royale Daniel Craig incarne pour la première fois l’agent secret en compagnie d’Eva Green. Une grande première qui n’est pas la seule puisque, pour la première fois depuis 1987, et The Living Daylights de A-HA, un homme reprend les rênes du générique.

Une autre réussite, qui fut plutôt surprenante, fut celle de Duran Duran. Là encore, c’est un fan de James Bond, John Taylor, bassiste du groupe anglais, qui a beaucoup oeuvré sur le morceau. En 1985, au cours d’une soirée où le musicien est rond comme une queue de pelle, il rencontre le producteur mythique de James Bond, Albert R. Broccoli, et lui demande quand il compte engager des musiciens dignes de ce nom pour le générique du film. Quelques mois plus tard, Duran Duran bosse avec l’arrangeur historique du générique, John Barry, sur ce qui deviendra A View To A Kill, dont le clip, tourné à Paris comme le film, alterne entre scènes du long métrage et images du groupe.

S’il y a bien  un morceau au-dessus des autres, c’est Live And Let Die, des Wings. Mais oui, le générique de l’Heure de VéritéLe titre a été composé par Paul et Linda Mc Cartney après la lecture, par l’ex-Beatles, du roman de Ian Fleming. Il n’aura fallu qu’une journée à McCartney pour écrire ce morceau aux arrangements monumentaux, réalisé par le légendaire George Martin, fidèle ami et compagnon de route des Beatles.

James Bond-l'Agent Secret fort en Thèmes-2-ParisBazaar-Borde

Un morceau fou, pourtant d’abord refusé par le coproducteur canadien du film Harry Saltzman, qui pensait entendre une simple démo, et finalement se rétracta. Faut dire que le gars n’avait pas forcément du pif puisqu’en 1964, il refusa de produire A Hard Day’s Night des Beatles, le premier film des Beatles sur grand écran, auquel il ne croyait pas. Bien joué, mec !

Depuis sa sortie en 1973, le titre, connu de tous, a été repris par des artistes aussi divers que Guns N’ Roses, The Pretenders, Lang Lang, et même la hurleuse québécoise botoxée, plus connue sous le nom de Céline Dion.

Autre morceau sublime, Nobody Does It Better de Carly Simon. Interprétée pour L’Espion Qui M’Aimait, cette chanson est une des rares à ne pas avoir le même titre que le film.

James Bond-l'Agent Secret fort en Thèmes-3-ParisBazaar-Borde

Écrite par Carole Bayer Sager, connue pour avoir notamment bossé avec Burt Bacharach, cette ballade, considérée comme la chanson la plus sexy de tous les temps par Thom Yorke, a été reprise de nombreuses fois depuis sa sortie en 1977. David Sandborn, Sophie Ellis-Bextor, ou encore et toujours la hurleuse québécoise en plastique déjà citée et que l’on ne présente plus, s’y sont collés.

Il ne faut pas oublier les morceaux extraordinaires de Louis Armstrong, Garbage, Shirley Bassey, Sheryl Crow, Nancy Sinatra, Dusty Springfield, ou encore Tina Turner. Ceux d’Adele, Jack White et Sam Smith se fondent aussi parfaitement avec l’univers du film. Mais il faudrait beaucoup plus que quelques lignes pour en parler.            

Il ne faut pas oublier non plus les ratés. Il y en a eu quelques uns. Madonna semble ne rien avoir compris à James Bond. Avec cet espèce de truc électro baptisé Die Another Day, composé avec Mirwais, et arrangé par un autre français, Michel Colombier,  Madonna fut très critiquée par les fans du films. Malgré cela, le titre resta onze semaine en tête du classement des vents de singles aux Etats Unis. Il fut nommé aux Golden Globes, comme meilleure B.O de film de l’année, mais aussi aux Golden Raspberry Awards, en tant que pire chanson de film de 2002.

Autre gros raté, From Russia With Love de Matt Monro. Le crooner, sorte de Sinatra britannique mais en moins bien, chante sur la première musique entièrement composée par John Barry pour James Bond.  Contrairement à la croyance populaire, le James Bond Theme, fameux morceau mythique avec sa guitare surf, a été composé par Monty Norman, et arrangé par John Barry. Et non pas l’inverse. Les deux artistes se sont toujours disputés l’appartenance du titre.

All Time High, sorti pour Octopussy, n’était pas non plus ce que James Bond a connu de mieux. Mari Wilson et Laura Branigan avaient été approchées pour interpréter le morceau, mais c’est finalement Rita Coolidge, dont la fille d’Albert Broccoli était fan, qui avait été retenue. Les paroles, quasiment écrites sur un coin de table pendant l’enregistrement de la musique, ne sont franchement pas à la hauteur. Fait trop vite, le titre n’a jamais atteint une véritable renommée.

James Bond est certainement le héros de film le plus populaire au monde. À chaque sortie de film, une B.O est chargée de propulser la promo. Les artistes qui s’y sont collés sont très souvent le reflet d’une époque.

James Bond-l'Agent Secret fort en Thèmes-4-ParisBazaar-Borde

Stars éphémères ou confirmées, tous ces musiciens ont eu la lourde charge de s’occuper de James Bond et de ses fameuses girls. Plus qu’un honneur, c’est une véritable reconnaissance mondiale qui en découle. Une sorte de consécration… même si rien ne vaudra jamais le James Bond Theme original de 1962. Ta-tatata… Tata-Tatatatata…

Laurent Borde

         

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

VOUS AIMEZ ? REJOIGNEZ-NOUS ET ABONNEZ-VOUS !

DÉCOUVREZ MAINTENANT