Joyeux Noël : le plaisir d’offrir, la joie de recevoir… ou non

Les fêtes de Noël, époque bénie où tout semble beau. Une parenthèse baignée de lumières, de sourires, de joie et beaux cadeaux. Ou pas du tout !

En cette période de fêtes, on se rapproche de la famille, des amis, voire même des voisins. Envie de leur faire plaisir, envie de se faire plaisir aussi en offrant de jolis cadeaux. À moins que cette joie ne vienne du fait d’offrir des cadeaux vraiment pourris à quelqu’un qu’on n’aime pas vraiment. Dans ce cas-là, pourquoi ne pas commencer par offrir le NRJ Christmas Hits 2018 ? Au programme, 3 CD avec notamment David Guetta, Jenifer, Louane, Britney Spears, ou encore Ariana Grande… Autrement dit, le strike du mauvais goût garanti avec une seule compilation ! On ne peut qu’applaudir très très fort, dans le but éventuellement aussi de couvrir le bruit de ce machin.

Autre présent notable, le coffret édition Deluxe de Tango, le dernier album de Vincent Niclo. Inclus, le calendrier, pour jouer aux fléchettes dessus, et le DVD, pour servir de frisbee lors des beaux jours ! Quant au CD, personnellement, j’opterais pour la version épouvantail accroché à la fenêtre pour faire fuir les pigeons. Bien entendu, toute autre utilisation est possible.

Toujours dans la série « je suis beau, je vais t’attraper, et tu vas prendre cher », la version vinyle de Love de Michael Bublé se pose là. Rien que pour la pochette, superbe coupe de cheveux toute en dégradée avec légère mèche incluse, pose ultra naturelle et sourire ravageur. Inutile de dire que rien qu’en voyant ça, on a une seule envie, celle d’éclater de rire.

Quant à la musique, comment dire sans être trop désagréable… Entre les morceaux originaux comme Love You Anymore, les reprises d’Unforgettable ou de La Vie En Rose avec la chanteuse de jazz Cécile McLorin Salvant, tout est plat, sans relief. Tellement mou que tout ça réussirait presque à faire passer André Rieu pour un musicien de Death Metal ! 

Pour être à la mode et offrir ce qu’il y a de pire, pardon, de mieux, enfin de mieux dans le pire, il y a l’inévitable Chris Edition Collector 2CD !

Mais non, vous ne rêvez pas ! Il s’agit du dernier  album de  Chris (titine and The Queens) en version longue. Ce ne sont rien de moins que 23 titres qui vous attendent. Tous plus insipides et inintéressants les uns que les autres ! Bonheur ultime, un chef d’œuvre de l’inutile.

Dans le même genre, n’oublions pas non plus Kendji Girac et sa guitare qu’on lui ferait bien bouffer, Greta Von Fleet, groupe qui se prend pour Led Zeppelin, la technique en moins, ou encore Jul, pour prouver que le ridicule et le mauvais goût n’ont décidément aucune limite. 

En revanche, si vous avez de vrais amis, Bowie et son Glastonbury 2000, la réédition en coffret incluant 6 vinyles et 4 CD de 100 chansons écrites par Boris Vian et interprétées par divers artistes de renom tels que Philippe Clay, ou encore La Fragilité, dernier album en date de Dominique A, version vinyle avec CD et titres bonus inclus, sans oublier En Amont, le sublime album posthume de Bashung, feront probablement des heureux.

Allez, comme on dit là-bas : Frohe Feiertage !

Laurent Borde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

VOUS AIMEZ ? REJOIGNEZ-NOUS ET ABONNEZ-VOUS !

DÉCOUVREZ MAINTENANT