Permettez que je vous écrive… Père Noël

Permettez-que-je-vous-ecrive-Pere-Noel-Ouv-ParisBazaar-LacoreKamm

Elle aime, Hélène. Elle aime aimer et prendre le temps de l’écrire. À l’encre de ses émotions, au fil de ses rencontres, ses lettres s’affranchissent de toutes les barrières. Comme seuls les mots savent le faire quand ils viennent du coeur.

« Permettez que je vous écrive, Monsieur le Père Noël.

J’insiste sur le “ Monsieur” et ce sera le cas tout au long de cette lettre.

Non pas que j’ai à votre endroit une condescendance particulière, mais je trouve qu’une trop grande familiarité dans l’emploi du tutoiement mettrait trop en exergue que nous nous connaissons. Et je dois me l’avouer, si un instant, à l’âge de mes 4 ou 5 ans, j’ai pu y croire, les années qui ont suivi m’ont prouvé le contraire.

Entre nous, la chose aurait dû m’interpeller bien plus rapidement.  Comment un seul et même homme pourrait connaître tous les enfants du monde, en sachant dans les moindre détails s’ils ont été sages et quels sont leur désir ? hein ? Comment ?

Étonnamment, c’est la première fois que j’ose vous écrire. Il y a une cinquantaine d’années, j’en avais eu l’idée. Pas pour vous demander quoique ce soit, mais pour que ça cesse.

Je vais tenter de m’exprimer plus clairement. À l’époque bénie où seuls les heures de récréation et les crayons de couleurs étaient mes préoccupations, il y avait cette phrase qui revenait régulièrement dans la bouche de mes parents : “Attention ! Si tu n’es pas sage, le Père Noël ne viendra pas !” Mais je vous dois une totale sincérité, je n’avais absolument pas besoin que vous veniez, ni même que vous connaissiez mon existence.

Permettez que je vous écrive-Père Noël-1-ParisBazaar-LacoreKamm

D’ailleurs, pour être tout à fait honnête, vous me l’avez bien rendu en retour.

Ni vous, ni moi n’avons jamais été présentés. Ni vous, ni moi ne nous sommes jamais rencontrés. Si j’ai pu au détour d’une rue croiser quelques unes de vos doublures, sachez que même haute comme trois pommes je n’étais pas été dupe.

N’allez surtout pas croire “Monsieur” que je nourrisse à votre égard une quelconque animosité.

Je me dois de reconnaître que votre popularité planétaire laisse sans voix.

Pas une année ne se passe sans que celle-ci ne faiblisse. Pas un seul mois de décembre ne s’écoule sans qu’une multitude de films, de séries, de reportages ne vous soient consacrés.

C’est peut être là que le bât blesse cette année.

Vous qui, dit-on, voyez tout, allez partout en un temps record, il n’a pas pu vous échapper qu’en cette année 2020, le monde de la culture et des arts que vous affectionnez tant, n’est pas dans une forme olympique.

Artistes et créateurs sont laissés à l’abandon, pour ne pas dire punis, comme le petit garçon qui n’aurait pas été très sage, alors qu’ils n’ont rien fait d’autre qu’exister pour nous faire rêver et nous permettre, durant une heure ou deux, d’oublier un quotidien qui ne nous convient guère.

C’est là d’ailleurs le seul point commun que vous ayez avec eux : nous faire rêver, imaginer, et nous offrir de nous évader dans un monde meilleur.

Alors pour la première fois de mon existence ( imaginez un peu l’état de désespérance dans lequel je me trouve là, à vous écrire…), je vais vous faire une demande. Et je vous précise que je n’ai plus quatre ans. Aujourd’hui, j’ai la dent dure contre ceux qui disent, promettent et ne font pas. J’ai aussi une bonne droite.

Permettez que je vous écrive-Père Noël-2-ParisBazaar-LacoreKamm

Ma requête est donc la suivante. Si le son des clochettes de votre traineau fait briller les yeux des enfants, pourriez-vous faire en sorte que les yeux des adultes brillent à nouveau dans les salles obscures, les théâtres, les salles de concert ?

Et plus que tout, serait-ce abuser de votre bonté d’agir pour que les grands diseurs deviennent enfin de grands faiseurs ? Car, et vous ne l’ignorez pas cher Père Noël, la vie sans culture, la vie sans art, c’est une vie éteinte. Et ce n’est plus la vie.

Bien à vous et mes salutations à votre Dame, »

Hélène Lacore-Kamm

HLK Prod

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

VOUS AIMEZ ? REJOIGNEZ-NOUS ET ABONNEZ-VOUS !

DÉCOUVREZ MAINTENANT