Sheryl Crow : Musicienne Discrète

Sheryl Crow-Ouv-Artiste Discrète-ParisBazaar-Borde

À force de ne plus l’entendre, on croyait que Sheryl Crow avait disparu de la circulation. C’est à Nashville que l’artiste continue de tracer son sillon.

Sheryl Crow est une artiste atypique. Au début des années 2000, alors qu’elle connaît une renommée mondiale, la chanteuse décide de sortir Wildflower. Malgré la présence de bons titres comme Perfect Lie ou Always On Your Side, les ventes diminuent, même si elles restent plus qu’honorables (tout de même disque de platine aux Etats Unis). Pas grave. Elle persévère.

Detours, l’album suivant enregistré à Nashville, la capitale de la Country, connaît encore moins de succès. La chanteuse reconnaît avoir été grandement inspirée par Bob Dylan pour le composer. Cet opus est particulier. Sheryl Crow, confrontée à un cancer du sein depuis plusieurs années, y évoque aussi sa séparation avec Lance Armstrong, un des plus grands tricheurs du Tour de France qui ne doit son succès qu’à des substances illicites. Par la suite, Sheryl Crow sortira plusieurs albums passés totalement inaperçus dans nos contrées.

Sheryl Crow-Threads-Cover-Artiste Disrète-ParisBazaar-Borde

Cette année, Sheryl Crow est plus que jamais d’actualité. En septembre, elle a sorti Threads, sorte d’album hommage aux artistes qu’elle admire. Elle interprète et joue même quelques morceaux avec certains d’entre eux. On y retrouve Sting (qui est décidément partout), Keith Richards, Stevie Nicks, Willie Nelson, Eric Clapton (son ex), Emmylou Harris, et même Johnny Cash.

Non, elle n’est pas allée déterrer le corps du man in black pour le faire chanter. Le morceau en question, Redemption Day, fut enregistré par Cash en 1996. Le duo, forcément impossible, résulte du miracle. Oui c’est du virtuel. Mais on y croit fortement… Outre cet album, sur lequel elle reprend notamment Everything Is Broken de Bob Dylan et Beware Of Darkness de George Harrison (avec Sting, Eric Clapton, Belinda Carlile), l’album le plus intéressant de la chanteuse américaine reste sans doute Live At The Capitol Theatre : 2017 Be Myself Tour.

Ce live, sorti en 2018, reflète parfaitement la carrière de l’artiste américaine. Elle passe évidemment tous ses tubes en revue. D’Everyday is a Winding Road, morceau qui ouvre sublimement l’album avec une version de plus de 6 minutes oscillant entre rock, country et gospel, en passant par My Favorite Mistake, A Change Would Do You Good, Soak Up The Sun, ou Leaving Las Vegas, rien ne manque. Le méga tube All I Wanna Do, et son intro si reconnaissable est bien évidemment de la partie. Le public ne s’y trompe pas et chante comme un seul homme toutes les paroles.

Sheryl Crow-Live2-Artiste Discrète-ParisBazaar-Borde

Le son folk de My Favorite Mistake est encore plus agréable à écouter en live. On ressent une vraie émotion. Sheryl Crow semble si à l’aise. Tout au long de l’album, elle s’adresse au public, joue avec lui, discute longuement. C’est parfois un véritable dialogue qui s’instaure. Presque comme dans une fête entre potes.

L’artiste se confie en avouant son écoeurement après l’élection de Trump. Elle semble émue quand elle se rend compte que Clapton et Dylan ont joué sur la scène où elle se produit avec brio. L’intro de If It Makes You Happy est quasiment méconnaissable. Elle se transforme en morceau country avant de retrouver sa version originelle. En l’écoutant, même lorsque c’est le public qui chante à l’unisson, on se dit que c’est un putain de morceau, et que Sheryl Crow a tout de même une sacrée voix !

Que dire de Run Baby Run ? Le morceau de blues qui l’a révélée au monde au début des années 90 est tellement impressionnant. Il semble à la fois simple et inaccessible. La voix de Crow, si pure, à la fois douce et puissante, atteint une sorte de perfection. En l’écoutant, on comprend pourquoi elle a été la choriste de tant de stars comme Michael Jackson, Stevie Wonder, ou Joe Cocker pour ne citer qu’eux.

Évidemment, il y a aussi de la country. Multi instrumentiste, Sheryl Crow joue de toutes sortes de guitares, de la basse, de l’harmonica, de l’accordéon, du piano et des claviers en tous genres. Installée désormais à Nashville, elle sort des albums country depuis 2011. Can’t Cry Anymore, Midnight Rider, Roller Skate prouvent que même lorsqu’elle joue de la country, Sheryl Crow est douée. Ultra douée même !    

Sheryl Crow-Live-Cover-Artiste Discrète-ParisBazaar-Borde

Contrairement à ce qu’on aurait pu croire, elle n’a jamais cessé de composer, de chanter, de vivre… Même si elle a joué à Glastonbury cette année, cette chanteuse musicienne extraordinaire poursuit sa carrière essentiellement aux Etats Unis. On pourrait presque lui en vouloir de se faire si discrète, si rare. Mais comment en vouloir à une artiste si complète ? Une artiste digne, sincère, talentueuse et généreuse. Sheryl Crow ? Une perle rare. Tout simplement.  

Laurent Borde

Sheryl Crow / « Threads » / The Valory Music Co.

Et « Live At The Capitol 2017 : Be Myself Tour » / Cleopatra Records  (LP ou CD +DVD).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *