« Débranché » : Noir Désir prend le temps du Flashback

Noir Désir-Débranché-Cover-ParisBazaar-Borde

Noir Désir a été l’un des plus grand groupes de rock en France. Débranché, un album d’inédits, marque son retour discret. Dans les bacs uniquement. 

Noir Désir de retour… voilà qui risque de faire parler. À cause de Bertrand Cantat. Autant mettre les choses à plat directement. Nous, à Paris Bazaar, condamnons sans aucune ambiguïté possible la moindre violence faite aux femmes. Nous condamnons de la même façon l’acte inadmissible et inqualifiable de Bertrand Cantat qui a entraîné la mort de Marie Trintignant.

Mais dans le passé, avant qu’il ne sombre dans l’obscur, Bertrand Cantat était un grand artiste. Sa voix, parfois rauque et éraillée, d’une hallucinante puissance, sa diction impeccable, en ont fait l’un des meilleurs chanteurs du rock Made in France. Son groupe, Noir Désir, avait réussi la performance de devenir le leader du rock français en moins de cinq années. Des titres aussi explosifs qu’En Route Pour la Joie ou Tostaky avaient réussi à convaincre un public venu directement du punk, du hard, ou même de la chanson française light.

Noir Désir-Aux Sombres Héros de l'Amer-Cover-ParisBazaar-Borde

Les textes, écrits en majeure partie par le chanteur, étaient souvent de haute volée. Il n’y a qu’à écouter le désormais célèbre Aux Sombres Héros De L’Amer pour s’en rendre compte. La musique, grâce aux envolées magnifiques de l’inégalable guitariste Serge Tessot-Gay, était digne des meilleurs groupes anglo-saxons. Il n’y avait qu’à les voir sur scène pour se rendre compte de la puissance du groupe bordelais. Noir Désir était un groupe fort.

Dix ans après la séparation définitive du groupe, Noir Désir revient donc sur le devant de la scène. Et que ceux qui ont envie de déglinguer Bertrand Cantat à coup de batte de baseball laissent leur matos au vestiaire et reprennent leur souffle, le groupe ne revient pas physiquement mais uniquement par l’intermédiaire d’un disque.

Ce disque, intitulé Débranché, est évidemment totalement acoustique. Au programme, onze titres, dont les sept premiers ont été enregistrés pour une radio italienne en octobre 2002, lors du passage de la tournée Des Visages Des Figures à Milan. Les quatre autres, plus anciens et dotés d’un son médiocre, ont été enregistrés pour une émission de télé argentine, en 1997, pendant une grande tournée mondiale que Noir Désir effectua pour l’album 666.667 Club. Tous les morceaux permettent de revisiter une partie de la carrière du groupe. De Les Écorchés à Si Rien Ne Bouge, en passant par Le Vent Nous Portera, sur lequel joue Manu Chao dans la version originale, tous ces titres ont indéniablement marqué les années 90 et 2000.

Noir Désir-Des Visages et des Figures-Cover-ParisBazaar-Borde

Bien entendu, Noir Désir a écrit d’autres titres sublimes qui ne figurent pas sur cet album tels que Lolita Nie En Bloc, en hommage à Lolita, le chef d’oeuvre de Nabokov, ou encore Marlène, hommage à Marlène Dietrich et à son engagement contre le nazisme durant la seconde guerre mondiale. Noir Désir était d’ailleurs un groupe fortement engagé.

Contre la mondialisation, le fascisme, et l’ex-FN aujourd’hui rebaptisé RN, avec le sublime Un Jour En France. Contre la lobotomie des esprits avec L’Homme Pressé, où ils citent Berlusconi dans cette version, et dont le titre est inspiré de l’excellent roman de Paul Morand.

Noir Désir était un groupe militant qui n’hésitait pas à dénoncer clairement le manque croissant d’humanisme des années 2000 que reflète parfaitement Fin De Siècle, dont le titre a également été inspiré par un recueil de nouvelles de Paul Morand, auteur inspiré, voire même obsédé, par la déchéance de l’Europe. Sur ce morceau, le saxo d’Akosh Szelevényi, jazzman hongrois qui accompagna Noir Désir à partir du milieu des années 90, apporte une touche de légèreté qui contraste fortement avec la dureté du texte et la violence de la voix. Noir Désir aimait mélanger les genres. Avec Back To You, Akosh apporte une ambiance en totale contradiction avec l’ambiance assez dure du morceau originel.

Le groupe, bien que totalement anti-mondialisation, avait signé chez Universal. Personne n’a oublié ce soir de mars 2002. Venu pour recevoir la Victoire de la Musique de meilleur groupe rock de l’année, le groupe monte sur la scène du Zénith. Face caméra, Bertrand Cantat s’adresse directement à Jean-Marie Messier, PDG aux chaussettes trouées du label discographique présent dans la salle, en lui assénant directement en pleine tronche : «Nous sommes tous embarqués sur la même planète, on n’est décidément pas du même monde.» Le moment de gêne qui s’ensuivit pour les deux présentateurs du show, Jean-Luc Delarue et Daniela Lumbroso, fut d’une singulière drôlerie. Noir Désir n’avait décidément peur de rien, ni personne. Pas de putasseries dégoulinantes, pas de musique simpliste. Avec eux, tout était vrai.

Noir Désir-Victoires-ParisBazaar-Borde

Le groupe de Bordeaux compte aujourd’hui de nombreux descendants, pour ne pas dire fils spirituels. De Dionysos à Feu! Chatterton, en passant par Radio Elvis, de nombreux groupes pourraient, par certains côtés, se revendiquer de «Noir Dez». S’il ne fallait en retenir qu’un, ce serait évidemment Eiffel. La voix du chanteur toulousain, Romain Humeau, est très proche de celle de Cantat. Tellement proche qu’en fermant les yeux, on pourrait s’y perdre. L’excellent single Tu Vois Loin, sorti par Eiffel en 2002, en est certainement le plus bel exemple. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si Humeau a travaillé à plusieurs reprises avec Noir Désir. Mais «Noir Dez» restera à tout jamais Noir Désir. Dommage qu’un soir tragique de 2003, Bertrand Cantat ait tout gâché d’une façon lamentable. Que ce soit dit, Noir Désir ne se reformera pas, ne se retrouvera plus.

Le 29 novembre 2010, Serge Teyssot-Gay, guitariste et membre essentiel du groupe assénait le coup de grâce avec un communiqué laconique évoquant sa décision de quitter le groupe pour des «désaccords émotionnels, humains et musicaux avec Bertrand Cantat, rajoutés au sentiment d’indécence qui caractérise le groupe depuis plusieurs années.» Une amitié de 30 ans qui s’éteint. Un groupe qui se sépare. Une histoire qui s’arrête. Clap de fin !

Laurent Borde

Noir Désir / Débranché / Barclay  

L’album n’est disponible qu’en vinyle et sur certaines plateformes de streaming et de téléchargements  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

VOUS AIMEZ ? REJOIGNEZ-NOUS ET ABONNEZ-VOUS !

DÉCOUVREZ MAINTENANT