Le Gimmick Rock du Rock’n’Râleur : « Smoke on the Water »

Le Gimmick Rock du Rock'n'Râleur-Smoke on the Water-Ouv-ParisBazaar-Basset

… « Un mec à l’entrée avait été refoulé parce que trop bourré. Pour se venger, il est allé chercher une tronçonneuse dans le coffre de sa bagnole et il a commencé à scier les pieds du chapiteau alors qu’on jouait ce titre. Le chapiteau nous est tombé à moitié dessus. Alors, pour éviter la panique générale, on a continué à jouer Smoke on the Water. » … 

Le Gimmick Rock du Rock’n’Râleur : « Jumping Jack Flash »

Le Gimmick Rock du Rock'n'Râleur-Jumping Jack Flash-Ouv-ParisBazaar-Basset

… « Je me souviens avoir pleuré de plus belle sur le baby foot de la MJ, la tête enfouie dans mon bras replié, alors que le juke-box passait Jumping Jack Flash. Jeanne m’a tapoté la nuque en me disant: « Ne t’en fais pas, on reste copains. » C’était la pire chose qu’elle pouvait me dire. Sorry seems to be the hardest word… T’as raison, Elton. » …

VOUS AIMEZ ? REJOIGNEZ-NOUS ET ABONNEZ-VOUS !

DÉCOUVREZ MAINTENANT

Le Gimmick Rock du Rock’n’Râleur : « I Can’t Keep from Crying Sometimes »

Le Gimmick Rock du Rock'n'Râleur-Ten Years After-Ouv-ParisBazaar-Basset

… « Les « Speedy Ones », ils s’étaient appelés. Ils reprenaient des titres des groupes anglais fabuleux de l’époque. Y’avait Robert au chant, mais c’était pas Robert Plant, loin de là, Francis Bocage dit « Bobette » à la batterie, et Gégène à la basse. Il s’était fait un ampli de 2 mètres de haut pour faire impressionnant, mais la caisse était vide. » …

Article réservé aux abonnés

Karimouche : les Mille et Une Lumières d’une Artiste Solaire

Karimouche-les Mille et Une Lumières d'une Artiste Solaire-Ouv-ParisBazaar-Marion

… « Ce mélange, c’est ma double culture, qui est présente partout dans le pays. Ça fait notre richesse, et pour moi la France d’aujourd’hui, c’est ça !  Ça répond aussi à ce truc de la fachosphère qui dit : « T’es né ici mais t’es pas chez toi ! » Eh ben oui ! Nous aussi, on est chez nous ici ! Et on compte bien y rester (rires) ! » …

VOUS POUVEZ NOUS ENVOYER UN MESSAGE ALORS N'HESITEZ PAS

CONTACTEZ-NOUS

Les Deux Doigts dans la Prise : les Heureux Contretemps de Sanseverino

Les Deux Doigts dans la Prise-les Heureux Contretemps de Sanseverino-Ouv-ParisBazaar-Borde

… « Avec ce nouvel opus, Sanseverino ne fait que confirmer tout le bien qu’on pensait déjà de lui. Les artistes qui ne font pas de faux pas et peuvent se regarder dans une glace fièrement, sans rougir de honte, ni se renier, ne sont pas légion. Sanseverino est définitivement de ceux-là. Une perle rare ! » … 

Georges Brassens : Un Centenaire encore très Vert

Georges Brassens-un Centenaire encore très Vert-Ouv-ParisBazaar-Borde

… « Autre morceau sublime, « Mourir Pour Des Idées ». Parue en 1972 sur l’album Fernande, cette chanson est plus que jamais d’actualité. Elle traite de l’obsession, du fanatisme, qui peut conduire jusqu’à la violence, voire pire… Une chanson qu’on pourrait qualifier d’antimilitariste et d’anarchiste, même si Brassens détestait les gens partisans » …

Noir Désir pour Moments Sombres

Noir Désir pour Moments Sombres-Ouv-ParisBazaar-Borde

… « Sur cet album hallucinant, il y a aussi Le Vent Nous Portera, sur lequel Manu Chao était venu s’amuser avec sa guitare pendant quasiment cinq minutes, alors qu’il était en pleine séance d’enregistrement dans le studio d’à côté. Les puristes ont pu dire qu’avec ce morceau, Noir Désir s’est un peu fourvoyé pour tenter de faire grimper les ventes de disques toujours plus haut. » …

Arno : l’Urgence de Vivre

Arno-l'Urgence de Vivre-Ouv-ParisBazaar-Borde

… « Certes, tous les morceaux ont déjà été enregistrés sur les albums précédents. Mais ils n’ont jamais eu autant de force et n’ont probablement jamais été aussi envoûtants et surprenants. Plus que des chansons, il s’agit là d’un véritable rapport de force avec l’inévitable, la fin du chemin. Jamais Arno n’aura sorti un album aussi beau » …