Thierry Outrilla : le Moulin de son Coeur

Thierry Outrilla-le Moulin de son Coeur-Ouv-ParisBazaar-Marion

… Comme pour Maurice Chevalier, Jean Gabin, Bourvil, Mistinguett, Joséphine Baker, Zizi Jeanmaire ou Line Renaud avant lui, le music-hall a été son autre école. Une école de la vie. Il est heureux aussi de pouvoir se dire qu’il a fait le même métier que la Goulue, « une femme que Toulouse-Lautrec a rendue aussi célèbre que la Joconde »…

VOUS AIMEZ ? REJOIGNEZ-NOUS ET ABONNEZ-VOUS !

DÉCOUVREZ MAINTENANT

« Nous Sommes ce que nous Fumes » XIV : le Feuilleton de Paris Bazaar

Nous-Sommes-ce-que-nous-Fumes-Gina-Ouv-ParisBazaar-Bergman

… « J’ai tout écrit au dos des photos, car je pense que c’est le seul endroit où Gabriel n’aura pas la curiosité de me lire. J’espère que tu seras mon premier lecteur. Comme tu t’en doutes depuis longtemps, je suis fatigué de lui lécher les babouches. Je sais qu’il se doute de ma trahison… » 

Les Foulées Mélomanes du Violoncelliste : avec Berlioz dans les Étoiles

Les Foulées Mélomanes du Violoncelliste-Berlioz-Ouv-ParisBazaar-Berlingen

… Doté d’un caractère bien trempé, embrassant la vie avec passion, Hector fait parfois preuve d’un entêtement pouvant friser l’obsessionnel, notamment lorsqu’il s’agit de ses histoires de cœur. C’est d’ailleurs grâce à l’une de ses premières grandes histoires d’amour qu’un chef d’œuvre de la musique française est né…

VOUS POUVEZ NOUS ENVOYER UN MESSAGE ALORS N'HESITEZ PAS

CONTACTEZ-NOUS

« Nous Sommes ce que nous Fumes » XIII : le Feuilleton de Paris Bazaar

Nous Sommes ce que nous Fumes-Gloria Grahame-ParisBazaar-Bergman

… « On m’a toujours prise pour Gloria Graham. Même plusieurs années après sa mort, il suffisait qu’un cinéma de minuit repasse « The Big Heat » pour que le jour suivant, l’attroupement soit inévitable. Je n’avais plus grand-chose à perdre. Je suis venue les yeux bandés dans ce souterrain rebaptisé l’Enfer pour ce mégalo de Gabriel »…