VOUS AIMEZ ? REJOIGNEZ-NOUS ET ABONNEZ-VOUS !

DÉCOUVREZ MAINTENANT
Article réservé aux abonnés

« Nous Sommes ce que Nous Fûmes », le Feuilleton de Paris Bazaar

Nous sommes ce que nous Fûmes-Lugosi-Ouv-ParisBazaar-Bergman

… « Où l’on apprend que toute ressemblance avec une personne (encore existante ou essayant d’exister), n’est pas forcément fortuite… Que la présence d’Alex Korn dans cet enfer paradisiaque n’est pas dû au hasard… que Jim Morisson et Sergio Leone cherchent par tous les moyens de trouver la sortie. Ce qui, bien sûr, dérange les autorités en général, l’Ange Gabriel et Monsieur en particulier… »

Article réservé aux abonnés

Quand la Musique abreuve tous nos Sillons

Quand la Musique abreuve tous nos Sillons-Bashung-Ouv-ParisBazaar-Borde

… « Passé le Rio Grande… Bien trop méconnu, cet opus recèle de pépites comme Camping Jazz, ses paroles folles, et sa musique synthé année 80, ou Milady, là encore les paroles sont parties vers un autre univers. Elles sont toutes signées Boris Bergman. Comme si l’auteur et l’interprète, lors d’un voyage intergalactique, avaient rencontré Saturne, mais étaient restés collés à l’anneau… »

Article réservé aux abonnés

Dans l’Isba de Boris : « C’est toi, Yves ? »

Yves Robert-ParisBazaar

… « Yves Robert aime la musique en général et la comédie musicale en particulier. Il m’interroge sur mes diverses collaborations. Il ne croit pas aux frontières entre ceux qui écrivent des dialogues et ceux qui jettent des mots et des phrasés sur de la musique. Il est ouvert à tout ce qui peut le surprendre. Pour moi, pour nous, c’est un bon début… »

VOUS POUVEZ NOUS ENVOYER UN MESSAGE ALORS N'HESITEZ PAS

CONTACTEZ-NOUS
Article réservé aux abonnés

La Bande Originale d’un Rock’ n’ Râleur : à la façon du Paperback Writer

… « Depuis cette décision d’amortir ce confinement en écrivant un truc estimable qui me concernerait enfin, j’ai eu la chanson des Beatles dans la tête, Paperback Writer. Et j’ai fini par me dire que ce serait une grossière erreur que je me mette à vouloir écrire quelque chose de perso et de chercher un éditeur à la rentrée. Ça s’avérerait aussi inutile que des tests de grossesse dans un Ehpad… »