VOUS AIMEZ ? REJOIGNEZ-NOUS ET ABONNEZ-VOUS !

DÉCOUVREZ MAINTENANT

Le Cinéma de Richard : Crevettes Héroïques !

Le Cinéma de Richard-Crevettes Héroïques-Ouv-ParisBazaar-Patry

… « La façon dont a été tourné ce deuxième opus lui donne une autre dimension encore. Parce que ce n’est évidemment pas en Russie que s’est déroulé le tournage mais en Ukraine, avant l’invasion décidée par Poutine. Les techniciens, certains acteurs et figurants qu’on voit à l’écran sont des Ukrainiens qui pour la plupart ont depuis rejoint les combats. » …

VOUS POUVEZ NOUS ENVOYER UN MESSAGE ALORS N'HESITEZ PAS

CONTACTEZ-NOUS

Le Cinéma de Richard : « En Corps » ? Encore !

Le Cinéma de Richard-En Corps? Encore !-Ouv-ParisBazaar-Patry

… « Cédric Klapisch m’avait confié il y a quelques années son désir de raconter la danse autrement qu’à travers toujours la même grille de lecture qui la présente invariablement comme une école impitoyable de rigueur, de discipline et de souffrance. Avec « En Corps » , c’est la danse telle qu’il la voit, telle qu’il la ressent profondément. Comme le moyen de construire sa vie mais dans la joie. Une école oui mais du bonheur. » …

Le Cinéma de Richard : la Brigade, un Bijou !

Le Cinéma de Richard-la Brigade, un Bijou-Ouv-ParisBazaar-Patry

… « Le sujet est grave et sérieux. Et tout le talent de Louis-Julien Petit est d’en faire une comédie mais absolument exceptionnelle ! Une comédie qui n’élude en rien les difficultés parfois dramatiques auxquelles ces jeunes mineurs se trouvent confrontés et sait aussi offrir des grands moments de joie et de rire. Si vous ne deviez vous qu’un film ce trimestre, ce serait sans doute aucun celui-là ! » …

Le Cinéma de Richard : Notre-Dame, Sublime Héroïne !

Le Cinéma de Richard-Notre Dame, Sublime Héroïne-Ouv-ParisBazaar-Patry

… « Il y a à la fois un travail très méticuleux et très documenté sur le déroulement de l’incendie. Annaud raconte comment c’est arrivé, comment ça s’est passé. Il s’attache aussi aux personnages en première ligne comme à ceux qui au second plan se sont trouvés impliqués dans le drame. De la première à la dernière image, le film m’a littéralement tenu en apnée ! » …