Journal d’une Pandémie : Seuls sans Scènes-1

Journal-dune-Pandemie-Seuls-sans-Scenes-1-Ouv-ParisBazaar

… « Préférer ouvrir les commerces plutôt que les salles de théâtres, de concerts ou de cinémas au prétexte que la circulation des populations affluant vers ces lieux serait trop dangereuse. Par cette décision, le gouvernement a réussi l’exploit de délivrer un message à la fois incohérent et terriblement limpide : les spectateurs sont plus dangereux que les consommateurs »…

VOUS AIMEZ ? REJOIGNEZ-NOUS ET ABONNEZ-VOUS !

DÉCOUVREZ MAINTENANT
Article réservé aux abonnés

Permettez que je vous écrive… Madame Pietragalla

Permettez que je vous écrive-Pietragalla-Ouv-2-ParisBazaar-LacoreKamm

… « Vous, Madame, vous nous avez donné, sans rien attendre en retour, le ressenti du confinement derrière la fenêtre. Une chorégraphie sans fard dans la simple lumière du jour. Un instant suspendu. À vous regarder danser, par écran interposé, nous entendions tous ces maux qui étaient les nôtres. Grâce à vous, par vos pas, ils devenaient plus légers, plus supportables »…

VOUS POUVEZ NOUS ENVOYER UN MESSAGE ALORS N'HESITEZ PAS

CONTACTEZ-NOUS